15 références pour avancer sur l’usage des bâtiments

Article écrit le 27/11/2013 par Ludovic Gicquel , catégorie Ressources

librosLes enjeux de l’usage du bâtiment performant sont complexes, et les acteurs qui s’y confrontent manquent de clé pour les saisir. Mais où trouver les bonnes sources d’information ?

Souhaitant faire avancer le sujet, Vie to B a sélectionné et présente ici 15 documents qui font référence. Ils sont synthétiques pour la plupart et librement disponibles sur la toile. Leurs auteur.e.s sont sociologues, socio-anthropologues, maîtres de conférences, auteur.e.s de nombreuses publications et livres, indépendants, universitaires ou institutionnels.

Ils apportent 15 éclairages complémentaires et passionnants pour décoder ce qui se joue dans l’interaction utilisateurs – bâtiment – professionnels du bâtiment. Il devient urgent de nous en inspirer !

Performances impactées par les occupants

Gaëtan Brisepierre a publié au printemps dernier une étude sur les conditions sociales et organisationnelles de la performance « in vivo » (en exploitation) de bâtiments neufs, après avoir enquêté sur 3 bâtiments en Rhône Alpes. Il s’est intéressé aux causes des contre-performances énergétiques, et en tire notamment 12 résultats essentiels.

Celles et ceux qui étaient présents au séminaire sur la Garantie de Performance Énergétique (GPE) du 23 avril 2013, à Paris, ont eu la chance d’entendre Christophe Beslay évoquer les impacts des comportements sur la performance, et la prise en compte dans le cadre d’une GPE. Aujourd’hui il nous en reste cette présentation de 16 diapos inspirantes.cité

Une journée productive

Janine Rivoire et Stéphanie Bauregard ont co-rédigé une synthèse des Rencontres Scientifiques et Techniques Territoriales (RSTT) du 22 mars 2011. Cette journée était intitulée « L’efficacité énergétique des bâtiments à l’épreuve de l’usage ». Cette synthèse de 4 pages s’appuie sur de nombreuses études et retours d’expérience pour brosser un tableau complet des enjeux de l’usage des BBC.

Durant cette journée, Nadine Roudil avait abordé la perception de leur environnement par les salariés, et Christophe Beslay a analysé les enjeux entre modes de vie, confort et efficacité énergétique. Des enregistrements audio de cette journée sont disponibles ici.

Technologie VS Usage

Anne Dujin (Crédoc) et Isabelle Moussaoui ont étudié en 2012 les performances énergétiques dans les bâtiments tertiaires. Dans cette synthèse de 4 pages, elles nous présentent notamment des profils d’usager et les problématiques liées au changement.

Dans sa présentation de février 2013, Marie-Christine Zélem pose clairement les limites de l’approche technicienne de l’économie d’énergie, et invite à la socialisation des techniques.

De plus, dans sa présentation à l’université de Négawatt d’octobre 2013, cette sociologue a donné un éclairage sociologique sur la « sobriété énergétique », ses paradoxes au niveau des individus, les limites des campagnes de sensibilisation. Vraiment passionnant !

Focus sur les logements

Quelle efficacité des suivis des consommations d’énergie ? Dans cette synthèse de 7 pages les 4 sociologues vous répondent que les chiffres ne suffisent pas dans une intéressante étude sortie cet été, après avoir enquêté sur 3 campagnes de sensibilisation vers les particuliers.

Une récente note d’analyse pour le gouvernement (Blandine Barreau, Anne Dujin et Marie Védie) dresse une brillante synthèse sur la politique d’efficacité énergétique dans les logements – document qui fait notamment le point sur les campagnes de sensibilisation et propose des recommandations.

prises

4 pépites sur la question de l’usage

Stéphanie Bauregard a mené au CERTU un projet de guide d’utilisation environnementale des bâtiments. Nous vous recommandons sa présentation qui clarifie avec justesse la posture et les étapes nécessaires et pour appréhender l’usage des bâtiments. Notons que ce guide vient tout juste de sortir sous le nom « Réduire l’impact environnemental des bâtiments : agir avec les occupants » (en vente ici).

Cette même auteure évoque le paradigme de l’usager dans sa contribution au rapport sur l’appropriation dans les écoquartiers, page 40, nous invitant avec détermination à un changement de regard sur l’usage.

Le guide de la qualité d’usage, sorti il y a 2 mois dans le cadre du programme PREBAT, balaie 9 critères de la qualité d’usage. Fort de nombreux retours d’expérience, ce guide dûment illustré propose des préconisations opérationnelles et détaillées.

Enfin, n’oublions pas le guide de la maîtrise d’usage, proposé par le bailleur Nantes Habitat il y a 2 ans, et déjà cité dans un précédent article. Il répond en 69 pages à pourquoi, quand, comment mettre en œuvre la « maîtrise d’usage » et donne de précieux retours d’expérience dans le contexte de logements sociaux.

glagla19°C : confortable ?

Françoise Thellier a étudié de très près la notion de confort. Dans sa présentation, elle détricote la complexité du confort thermique, de la régulation de la chaleur dans l’habitat et dans le corps humain et la démarche adaptative des usagers.

15 cadeaux pour Noël

Saluons toute cette production qui décrit si bien les phénomènes en jeu à l’usage des bâtiments et des pratiques liées à l’énergie.

Beaucoup appellent à un changement d’approche pour avancer sur ce thème. En effet, en chaussant les lunettes des sciences humaines, on découvre les biais et l’inefficacité de la lorgnette technicienne à poser les bonnes problématiques de l’usage.

Aujourd’hui, si des directions sont données, il n’en reste pas moins que le gros du travail reste à faire pour trouver concrètement une symbiose pérenne au sein de l’écosystème « occupants – bâtiments – gestionnaires ».

Bien des auteurs le disent, il n’y a pas une solution unique, mais un cheminement qui est différent pour chaque contexte.

Vie to B – Assistance à Maîtrise d’Usage

Crédit photos : issus des documents cités dans cet article.